Qu'est-ce que la mode éthique ?

Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à la mode éthique en 2017, je me suis rendu'e compte que le terme "éthique" était très vague. Tout le monde en avait - et en a toujours d'ailleurs - une définition différente.

En effet, l'éthique est relative. Tout dépend des valeurs de chacun'e.


A sa surface, le mot "éthique" comprend deux notions :

  • celle de l'éthique humaine et sociale - avec le respect des travailleureuses et ouvrier'es -

  • ainsi que celui de l'éco-responsabilité - matières durables, confection locale, recyclage etc. -.


Qu'est-ce que l'on englobe souvent dans le premier point ? L'aspect social et humain ?


Tout le monde pense directement aux usines insalubres en Asie du Sud et du Sud-Est. On se rappelle par exemple de l'effondrement dramatique du Rana Plaza.

Peut-être que tu penses également à l'exploitation des femmes et des enfants qui constituent la majorité de la masse ouvrière de ces "sweat shops".


Dans l'aspect éthique humaine, on nous parle aussi régulièrement des salaires bien trop bas mais qui sont pourtant la norme.

Il est possible que tu aies déjà vu le schéma du t-shirt de fast-fashion vendu à 5€. Dans ces 5€, on retrouve le coût du transport, celui des matières premières, du marketing et de la communication, de la vente en boutique, et, tout à la fin, quelques dixièmes de centimes qui sont utilisés pour payer les usines situées dans les pays du Sud.



L'aspect environnemental ensuite dont on parle aussi beaucoup aujourd'hui dans le contexte de dérèglement climatique qui est le nôtre.


Dans la notion d'éthique environnementale et d'éco-responsabilité, on cherche à rejeter la "mode jetable" et la sur-consommation. En effet, celle-ci donne lieu à un gâchis incommensurable de ressources.


Les vêtements de fast-fashion sont peu chers et de mauvaises qualité, ils s'usent donc rapidement et doivent être remplacés fréquemment. De plus, les collections sont nombreuses et créent donc un nombre de tendances bien trop important. Au bout de deux semaines à peine, un vêtement devient donc "démodé" et cela pousse les consommateurices à acheter toujours plus.

Les vêtements dont on se débarrasse sont donc détruits ou vont s'empiler dans des décharges à ciel ouvert en Afrique où ils polluent les paysages, tuent les animaux et l'artisanat local.


Je ne m'étendrais pas sur la pollution environnementale car tu as déjà du en entendre parler.

Pour faire court, les matières utilisées sont problématiques. On a le polyester qui est du plastique (fabriqué à partir de pétrole) et qui déverse à chaque lavage en machine des micro-plastiques dans l'océan, le cuir tanné au chrome qui pollue les cours d'eau (tuant la faune, la flore et les humains locaux), ou encore le coton conventionnel blanchi au chlore et bourré de pesticides.


On se rend déjà compte ici que éthique humaine et environnementale sont liées.

Plus on se renseigne, plus on se rend compte qu'une mode réellement éthique et responsable va bien plus loin que ces deux critères cités plus haut. Ils ne sont en réalité qu'au sommet de l'iceberg et sont liés à de nombreux autres critères.



Ma vision de la mode éthique est donc intersectionnelle.

Elle englobe l'éthique humaine, mais aussi animale.

La notion de "décolonisation" est très présente dans ma vision de la mode éthique : les êtres humains souffrant en premier de la situation sont situés dans les pays dits du Sud. En effet, les usines polluantes y sont délocalisées, les vêtements usés y sont envoyés pour y être entreposés dans des décharges, la masse ouvrière subit des conditions de travail difficile, etc.


On se rend donc rapidement compte que l'industrie de la mode actuelle renforce des dynamiques inégalitaires et coloniales.

De façon moins visible, l'appropriation culturelle, le syndrome du sauveur blanc et le manque de visibilité et d'emploi des personnes racistes dans l'industrie est directement liée à cette mode coloniale. C'est pour cela que ma vision et mon engagement est en valeur d'une mode décoloniale.


En terme de visibilité, tu as également déjà remarqué que l'on trouve toujours les mêmes physiques sur les podiums, dans les magazines ou sur les sites de marques. Le manque d'inclusivité est criant.

Où sont les personnes racisées, grosses, handicapées, queer, et + ?


En somme, où sont les personnes ne correspondant pas aux critères de beauté occidentaux ?

Les vêtements sont un moyen d'expression et ne devraient pas servir à renforcer des stéréotypes de genre, coloristes (apparenté au racisme), grossophobes, et j'en passe. La mode qui nous pousse à nous changer pour être considéré'es comme belleaux n'est pas la mienne. C'est d'ailleurs pour cela que je refuse d'utiliser les "règles de morphologie" sans avertissement et décontraction préalable en coaching par exemple.


En tant que personne queer et neuro-atypique, mon rapport aux vêtements est aussi marqué par un besoin d'expression et la création d'un univers sécurisant et qui m'est personnel. C'est une approche que j'adopte en coaching avec mes client·es et qui a fait ses preuves : l'épanouissement et l'éclosion de bonheur est clairement visible sur celleux adoptant cette vision du style.

L'industrie de la mode pour qui le seul but et de nous uniformiser, de nous pousser à adopter leurs tendances artificielles et à acheter est une industrie contre laquelle je me bats et dont je veux t'aider à te libérer.


La mode éthique du coup qu'est-ce que c'est ?

Pour moi c'est une mode éco-responsable, stylée, décoloniale, végane, éthique, inclusive et épanouissante.

Et pour toi ? Elle est comment ta mode éthique ?



IMG_2873_edited.jpg

Je m'appelle Âme, j'ai 25 ans.
Minimaliste, végane et féministe décoloniale.


Je parle de mode, un secteur qui rassemble de nombreux systèmes d'oppressions.

J'ai décidé de déconstruire ces structures et de créer la mienne. En tant que coach en image, je t'accompagne dans la construction de ton style vestimentaire : celui qui est à ton image et qui correspond à tes valeurs. Tu es entrepreneureuse ? Je t'accompagne aussi dans ton projet ! 
Rejoins-moi dans l'onglet "coaching".

Tu as aimé cet article ? Tu devrais continuer avec ceux-ci: