6 astuces pour un superbe Noël minimaliste

Mis à jour : avr. 20

Noël c'est la magie, le retour en enfance, l'amour des proches mais, on ne va pas se le cacher, aussi beaucoup de gaspillage.

Les fêtes de fin d'année c'est un peu le moment où le consumérisme est à son paroxysme. 

Entre les cadeaux, la nourriture, les décorations, on ne fait qu'acheter et consommer. 

Pas le top pour le porte-monnaie, la planète, mais aussi un peu dérangeant lorsque l'on se veut plus minimaliste. 

Dans un esprit minimaliste, trop consommer sans but précis et accumuler les choses est un peu compliqué à gérer.  Personnellement, crouler sous objets est une source de stress pour moi. Je n'aime pas avoir la sensation d'être encombrée. J'ai l'impression d'avoir l'esprit embrumé, de ne pas avoir les idées claires. Le bordel ambiant s'incruste dans mon cerveau et donne lieu à un bordel de pensées en somme.

A cela s'ajoute la sensation désagréable de gaspiller.


Fêter un Noël minimaliste est cependant possible ! Et cela ne veut pas dire avoir des bouts de bois en cadeau et de passer un moment lugubre. Loin de là, cela permet aussi de se recentrer sur l'essentiel.


Voici quelques petites idées pour vivre un Noël plus minimaliste, éco-responsable et en toute sérénité.

1. Faire une liste de cadeaux à l'avance

Depuis quelques années maintenant je fais une liste de cadeaux qui me feraient plaisir à Noël. D'une part parce que mes convictions éthiques (vegan, écologique, équitable et/ou solidaire) peuvent rendre la tâche compliquée pour des non-initiés. Concrètement, avoir un sac en cuir Zara à Noël irait totalement à l'encontre de mes principes. Ce serait un bel échec on va dire ! D'autre part, cela me permet aussi d'y mettre des choses dont j'ai vraiment besoin. Cela m'évite de recevoir quelque chose d'encombrant et d'inutile pour moi. Par exemple, aucun intérêt d'avoir un 3ème mini-sac noir alors que j'aurais eu besoin d'un nouveau jean.

Et pour garder une part de surprise et de mystère qui reste très agréable lorsque l'on reçoit un cadeau, je laisse plusieurs choix sur ma liste.

Typiquement, si je demande un manteau pour faire face au froid de l'hiver, je vais inscrire sur ma liste : un manteau long et mettre les liens internet et/ou les noms des marques et modèles que j'aime bien. Libre ensuite à la personne de choisir parmi ces différents choix et donc de me faire une surprise tout de même !


2. Faire un Secret Santa 

Si tu fêtes Noël en grand comité, un Secret Santa peut aussi être une super solution !

Cela permet d'offrir un cadeau à une personne et y mettre toute son énergie. Ce cadeau sera donc forcément plus significatif et sincère que si tu avais du faire 30 cadeaux différents à tout le monde.

D'une part car tu auras consacré plus de temps à trouver le cadeau de cette personne, mais aussi car forcément, ton budget sera plus important que si tu devais faire 30 cadeaux différents.

Cela permettra peut-être donc d'offrir plus qu'une petite babiole sympathique sur le moment, mais vite oubliée.


3. Acheter un sapin en pot ou un sapin synthétique

Tous les ans, on achète un sapin, on le garde 3 semaines dans notre salon puis on le jette. Ce n'est pas un comportement très zéro-déchet ou minimaliste car le sapin est ici à usage unique.

L'idéal est donc d'acheter un sapin synthétique. Certes, celui-ci est en plastique et donc plus polluant dans un premier temps, mais il se garde plus longtemps.

Une étude récente démontre qu'il faut 16 ans à un sapin synthétique pour devenir une meilleure option en émissions de GES qu'un sapin naturel changé tous les ans. 16 ans me paraît tout à fait raisonnable. En effet, dans ma famille, le sapin est le même depuis ma naissance et il est en excellent état.

Egalement, le sapin naturel est souvent traité aux pesticides. D'un point de vue émotionnel, il faut savoir qu'il faut entre 5 et 10 ans à un sapin pour pousser suffisamment pour être "prêt" pour Noël. Il est ensuite coupé et son cadavre trône au milieu du salon avant d'être jeté une fois le Nouvel An passé. Je trouve ça assez glauque et plutôt égoïste de sacrifier une vie pour quelque chose d'aussi futile qu'une décoration de Noël. Cela me fait le même effet que la dinde, (en moins intense mais tout de même) : une vie créée pour être tuée et que nous puissions profiter du cadavre pour quelques instants de plaisir. Dommage.


Mais si tu adores l'odeur du sapin à Noël, pourquoi ne pas en choisir un vivant en pot ? Il grandira année après année. Tu peux le rentrer et le décorer pour les fêtes et le ressortir pour le reste de l'année (voire le replanter si tu le souhaites). Sympa non ? Et pour le coup hyper durable et minimaliste.


4. Choisir des décorations intemporelles à ressortir tous les ans

Les gros achats et sur-consommation de Noël concerne aussi la partie décoration. Les magasins croulent sous la vaisselle spécial Noël, les bibelots, décorations de sapins, lumières et autres. C'est très joli, mais, encore une fois, c'est éphémère. Pas très minimaliste et durable. Surtout lorsque l'on décide de jeter les décorations dès Janvier pour en racheter des nouvelles dans une autre couleur l'année d'après.


Alors oui, ce serait triste d'avoir un Noël sans aucune décoration intérieure est un peu triste.

Mais l'on peut aussi en mettre sans rentrer dans l'excès. Avoir des décorations de sapin que l'on ressort d'une année sur l'autre par exemple pour éviter le gaspillage, préférer les bougies en cire végétale plutôt que trop de loupiotes très consommatrices en électricité, et limiter les bibelots à placer autre part que sur le sapin.


5. Utiliser la technique du furoshiki pour les emballages cadeau

Un point noir de Noël aussi : les cadeaux et, leur emballage papier. Certes, cela reste du papier mais les arbres ne sont pas en quantité illimitée. Autant leur enlever un peu de pression et choisissant une autre option.

En plus, le papier-cadeau coloré a besoin de beaucoup d'encre et est à usage unique

- sauf si tu arrives à recoller tous les petits morceaux déchirés par ton petit cousin après le déballage -

Pour pallier à ça tu peux utiliser du papier qui aurait fini à la poubelle de toute façon comme des vieux journaux et magazines. Sinon, la technique du furoshiki (pliage de tissu japonais) est idéale ! Il existe plein de tutos sur internet et c'est d'une simplicité enfantine. C'est encore mieux si tu choisis du tissu en lin (européen dans 90% des cas) ou en coton bio pour faire un geste supplémentaire pour la planète.

Ensuite, soit les invités les ramènent chez eux pour en faire des jolis torchons (on n'en a jamais assez), soit tu les plies et les garde chez toi pour Noël prochain !


6. Elaborer un menu complet à l'avance avec les quantités nécessaires à acheter

Là où l'on sur-consomme aussi beaucoup : le repas.

Noël, dans une famille omni classique, est aussi le festival de la cruauté animale mais cela est un autre sujet.


Chaque année, ce sont des quantités astronomiques de nourriture qui sont préparées, on n'en peut plus, et on en a pour 1 semaine de coma ensuite. Même si l'on finit les restes et on re-distribue à notre entourage, une telle sur-consommation est regrettable. C'est dis-proportionné et assez déplacé.

Alors certes, il faut se faire plaisir et bien manger, se réunir autour d'une table etc. Mais pas obligé de se gaver non plus (ni de festoyer autour des cadavres d'être sensibles).


Pour cela, il peut être intéressant de faire un menu à l'avance avec un nombre limité d'entrées, de plats et de desserts. Les courses seront faites en conséquence avec des quantités calculées à l'avance pour éviter de trop acheter.

Egalement, même si le service à l'assiette est plus compliqué à organiser pour des grandes tablées, il permet d'éviter de prévoir trop de nourriture.



Avec ces quelques idées, j'espère que tu passeras des fêtes de fin d'année magiques et que tu baigneras dans le bonheur et la simplicité de ces moments en famille.


Quels points as-tu déjà appliqué chez toi pour Noël et lesquels te parlent le plus pour ce Noël 2019 ?


#noël #christmas #repasdenoël #minimalisme #minimaliste #zérodéchet #zerowaste #noëlminimaliste #idées #écoresponsable #écologie #éthique #gaspillage #gaspillagealimentaire #consumérisme #surconsommation


Minimaliste. Végane et féministe décoloniale. Je m'intéresse énormément à la mode, une mode dans laquelle je retrouverais mes valeurs inclusive et serais fière de porter.

J'ai envie d'apprendre, d'oeuvrer pour une société plus éthique et d'y trouver ma place.
Dans la vie je suis aussi une grande angoissée et j'adore me poser plein de questions. 
Tu peux retrouver mes réflexions dans mes articles du blog ou tous les jours sur instagram dans mes stories. 

A très vite !

ARTICLES POPULAIRES

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Pinterest Icône
  • Noir Icône Instagram

©2018 - créé par Emma Assitan avec Wix