Devenir l'Adulte Parfait 2.0 ? Sans façons merci

Mis à jour : avr. 20



Adulting.

Un anglicisme que l’on voit beaucoup ces derniers temps sur les réseaux sociaux. Pourquoi ? Car de plus en plus de “millennials” — oui, toujours et encore nous, sorry — veulent aujourd’hui prendre leur vie en main.

Mais prendre sa vie en main, qu’est-ce que cela signifie ?

A les croire, ce serait vaincre le syndrome d’anxiété chronique de la génération Y, être plus productif, épanoui, réussir sur le plan professionnel et personnel, découvrir le monde, être créatif, “healthy” et tout cela en assumant ses responsabilités d’adulte. Un beau programme en perspective ! Pour arriver à s’améliorer rapidement sur tous ces aspects, une solution : s’aider des méthodes et pratiques à disposition et vantées en permanence sur les réseaux sociaux. Mais oui, vous aussi en avez entendu parler j’en suis sûre : le bullet journal, les morning routines, le yoga quotidien, la médiation et les repas “sains” contenant toujours les mêmes ingrédients (on y retrouve l’avocat, la patate douce, les graines de chia et quelques autres).

Pour tout vous dire, j’ai testé ce nouveau mode de vie.

J’ai voulu croire ceux affirmant qu’ils n’avaient (et je cite) “jamais réussi à tenir un journal intime sur la durée de leur vie mais qui avaient été transformés par le bullet journal”, ceux qui ne juraient que par la méditation, les routines gain-de-temps, le yoga et le “manger-sain”.

Dans une période où je découvrais la pression sociale d’Instagram — temple du healthy, du beau et de l’épanouissement (hum) — où je ne savais ni quel métier choisir, ni où j’allais être envoyée en échange universitaire, ni si j’avais bien choisi mes études, ni bien d’autres choses, je me suis dit que la solution était de devenir plus “Adulte” par ces moyens. Car oui, c’est bien connu, les Adultes ont la solution à tout et ne sont jamais perdus dans leur choix de vie.

Passons.

J’ai donc tenté de me nourrir de buddha bowls, d’instaurer une “morning-routine” avec 20 min de yoga au réveil, de commencer un bullet-journal (moi qui n’ai jamais réussi à appliquer un planning de ma vie), de coller sur un calendrier un sticker correspondant à mon humeur du jour à la fin de chaque journée, et toutes ces choses qui qualifient cet Adulte 2.0 de YouTube et Instagram.

Quel en a été l’effet me demanderez-vous ? Tout le contraire de ce qui était promis.

Certes, je n’ai pas été très assidue pour ce qui est des stickers d’humeur…. mais bon, je ne pense pas que c’était le centre du problème non plus.

On est d’accord.

“Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle” — Paul Coehlo.

C’est exactement ce que j’ai ressenti.

Ce concept d’ Adulting, qui repose sur une chose essentielle : la planification, m’a bouffée.

Devoir instaurer des habitudes dans mon quotidien autres que les basiques (le brossage de dents par exemple) a eu l’effet inverse.

Explication : alors que cela est censé fixer certaines tâches de la journée dans le but de libérer plus de temps pour faire d’autres activités, cela a au contraire retiré toute étincelle de mon quotidien.

Certes au début ce fut revigorant et gratifiant de manger des flocons d’avoine et de faire une séance de yoga par jour. Mais au fur et à mesure, mon quotidien n’était plus qu’une mécanique rébarbative. Plus aucun plaisir mais uniquement une contrainte de se dire : je dois le faire c’est écrit ou instauré et c’est tout. J’éprouvais même une certaine culpabilité à ne pas arriver à m’épanouir dans tout ça. Pourquoi j’étais la seule à ne pas être satisfaite de ce mode de vie ?

Je vous vois venir : “le changement doit se vouloir et non se provoquer. Tu n’avais pas envie de tout cela donc tu l’as rejeté.”.

Honnêtement, j’ai toujours fait du sport pour me sentir bien et mangé de façon équilibrée. Certes, je suis la reine de la procrastination mais j’arrive à me transformer en turbine lorsqu’il le faut. Et vu l’état dans lequel j’étais avant de commencer, j’étais vraiment ultra motivée par le changement et l’épanouissement à la clé. Sauf que non. A être tellement préoccupée par le respect de ma routine, j’avais perdu toute spontanéité et donc toute ma joie de vivre. Plus aucune étincelle de vie, tout était devenu monotone. J’ai été jusqu’à entrer dans un état de tristesse permanent, une déprime. Je me suis demandée si ces personnes prônant cet art de vivre, cet “Adulting” étaient vraiment aussi heureuses qu’elles le prétendaient.

Personnellement, ma santé mentale en a pris un coup. Je le rappelle, cela était quand même l’effet inverse de celui escompté.

Alors je ne dis pas que tout est à jeter dans l’Adulte 2.0, loin de là.

J’ai même récupéré quelques pratiques : écrire mes envies et buts à court, moyen et long terme, éviter de procrastiner un maximum, de trop trainer au lit (même si parfois c’est toujours agréable), de retrouver mon esprit créatif etc. Le yoga est aussi une super pratique sportive.

Ce que je dis, c’est qu’à trop vouloir tout systématiser, on perd un peu de spontanéité et d’éclat dans sa journée.

Malgré ce que l’on peut voir, il n’y a pas d’Adulte 2.0 normé et adepte de toutes ces pratiques. Chacun grandit et évolue à sa manière et trouve sa propre façon de pallier ses problèmes. Toutes ces techniques et habitudes peuvent nous y amener et nous aider, mais surtout, elles constituent un canevas pour que chacun développe sa propre recette pour gérer son quotidien et son futur. En aucun cas ce n’est la marche à suivre pour tous. Aujourd’hui, on a tendance à penser — au travers des réseaux sociaux — que “One fits all”, qu’il existe une seule façon universelle d’exister ou d’agir pour être validé.

C’est faux.

Apprivoise-toi, inspire-toi de ce qui existe déjà. Tu verras : ta propre technique apparaitra progressivement.

#développementpersonnel #lifestyle #société #millenials #productivité #routine #adulting #instagram #réseauxsociaux

Minimaliste. Végane et féministe décoloniale. Je m'intéresse énormément à la mode, une mode dans laquelle je retrouverais mes valeurs inclusive et serais fière de porter.

J'ai envie d'apprendre, d'oeuvrer pour une société plus éthique et d'y trouver ma place.
Dans la vie je suis aussi une grande angoissée et j'adore me poser plein de questions. 
Tu peux retrouver mes réflexions dans mes articles du blog ou tous les jours sur instagram dans mes stories. 

A très vite !

ARTICLES POPULAIRES

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Pinterest Icône
  • Noir Icône Instagram

©2018 - créé par Emma Assitan avec Wix