Everlane vs Nu-in : la bataille des géants engagés

Lorsque tu me demandes où trouver des vêtements éthiques à petit prix je te réponds toujours la même chose :

Go les friperies ! Et sinon, en neuf, Everlane et Nu-in sont un peu des "Zara éthiques", ou du moins beaucoup moins catastrophiques.


Récemment, j'ai été très déçu.e par Nu-in - iels ont volé une photo de moi pour l'afficher sur leur page-. Et, en drama que je suis, j'ai pris la mouche et je n'arrivais plus à voir autre chose que leurs défauts.

Je me suis dit que faire une confrontation entre les deux géants de l'éthique serait une superbe idée.

J'espère que ça te permettra d'y voir plus clair pour faire tes achats par la suite !


Je vais aborder l'analyse par thèmes. C'est parti !


animaux


Tu sais que je promeut une mode végane, c'est-à-dire sans matières animales (cuir, laine, soie).

D'un point de vue éthique, je considère que la vie d'un animal est plus importante que mon envie de chaussures, de pull ou de sacs. Surtout qu'ici en Occident, il y a des alternatives qui se développent partout et qu'on a le choix de consommer différemment.

D'un point de vue environnemental également, l'on connait l'impact de l'industrie du cuir (tannage polluant, élevage, consommation en eau) et de l'élevage ovin (laine). Je préfère donc me tourner vers des alternatives non-cruelles et plus écologiques.

De son côté, Nu-in ne propose que des matières naturelles non-animales alors qu'Everlane affiche des produits en laine et en cuir.

En ce sens, Everlane rentre un peu dans ce mode des pensée des marques minimalistes durables qui sont certaines que les matières animales sont plus qualitatives. Je trouve ça un peu dommage car il ya de superbes innovations 100% végétales à soutenir. Et même au-delà de ça il y a des matières naturelles végétales hyper résistantes : coton, lin, chanvre, caoutchouc naturel etc.

Après cela ne m'empêche pas de parfois acheter des basiques chez Everlane, il faut juste trier entre ce qui est végane et ce qui ne l'est pas.

matières


Toujours sur les matières : Everlane mise sur des matières épaisses et donc qualitatives, qui te dureront looooongtemps. Nu-In mise sur les matières recyclées et upcyclées.

Chez Nu-in on a donc : du polyester recyclé, du coton recyclé, de la polyamide recyclée, du coton upcyclé. Mais aussi un peu de coton bio et de lyocell.

A priori cool de ne pas produire de nouvelles matières et de miser sur le recyclage. Petit bémol cependant : le polyester et la polyamide sont des matières synthétiques (issues de la pétrochimie). Ce sont donc des dérivés de plastique qui rejettent des micro-plastiques dans les océans à chaque lavage en machine. Qu'ils soient recyclés ne change rien à ça....

Chez Everlane, on est 100% dans le naturel (végétal et animal). Mais pas de bio et c'est dommage, surtout pour le coton. En effet, le coton conventionnel est une catastrophe environnementale et sociale (pesticides, maladies pulmonaires etc.). Néanmoins, la marque Everlane s'est engagée à passer au coton biologique d'ici à 2023.

On a ensuite depuis cette année 100% de matières synthétiques recyclées (polyester, polyamide etc.) et de l'Econyl (fabriqué à partir de plastique repêché dans la mer).

Du coup pour résumer :

Nu-in = recyclé, végane et bio

Everlane = recyclé, non végane et bientôt bio

Néanmoins, pour avoir pu tester les vêtements de ces deux marques. La qualité d'Everlane est largement meilleure (je n'ai testé que les matières non-animales).

Egalement, on a beaucoup plus de transparence concernant les matières du côté d'Everlane. On a le détail des labels, des pourcentages de plastique recyclé dans les matières etc. Tandis que du côté de Nu-in, peu voire pas d'informations sur la provenance des matières.



conditions de travail


Chez Everlane, on a accès à la liste des usines et producteurs collaborant avec la marque (sous-traitants). Superbe initiative. Néanmoins, l'on ne sait pas si cette ligne est exhaustive ou pas. De même, il n'y a pas d'information sur le sourcing des matières premières: zéro indice sur le pays d'origine et encore moins sur l'usine ou site d'exploitation (champ de coton par exemple).

Du côté de Nu-in, il y a quelques audits de réalisés. Ils ont aussi un manifeste accessible sur leur site où ils assurent que les ouvrier.e.s de leurs sous-traitants sont au salaire minimum. Mais on ne peut que les croire sur parole...

inclusivité


Parlons des tailles proposées mais aussi des mannequins choisi.e.s.


Sur les tailles, Everlane va du XS au XXL (soit une taille française 50) et Nu-in va du 34 au 54. Léger avantage pour Nu-in donc.

Néanmoins, Nu-in taille petit. Vraiment... C'est assez imprévisible selon les modèles donc mieux faut choisir des vêtements amples ou stretch. J'ai eu une mauvais surprise avec un croc-top en coton sans stretch que je n'arrivais pas à fermer. A tel point qu'on aurait dit un gilet... Il manquait bien 20 cm pour rejoindre la fermeture éclair. Heureusement j'ai pu le renvoyer facilement.

Everlane propose des mesures détaillées pour chaque modèle de vêtements ce qui facilite le choix de taille.

Cela n'est pas le cas de Nu-in. Everlane photographie également chaque modèle sur différentes morphologies à chaque fois. Bien utile pour se faire une idée du vêtement porté. Il y a même parfois des vidéos avec des 360° du vêtement en question.

Sur le site de Nu-in, on voit plutôt des photos éditoriales style Zara où on voit le vêtement en mouvement, rentré dans le pantalon ou autre. Du coup le vêtement est à son avantage et on voit moins bien la coupe... Les mannequins sont aussi toujours de la même taille (minces, portant au maximum du M).

business model et consumérisme


Dernier critère : le business model.

Pour moi, une marque réellement engagée et responsable se doit d'oeuvrer pour changer les mentalités et mode de consommation. En effet, un des gros problèmes de l'industrie aujourd'hui, mais aussi de notre société en général, c'est la sur-consommation.


Pousser à la sur-consommation est d'ailleurs une des caractéristiques principales de la fast-fashion.

Malheureusement, sur ce point Nu-in est un peu à la ramasse.


La marque sort souvent de nouvelles collections, beaucoup de motifs et modèles correspondant aux tendances, une rubrique "most wanted", une "new in" et un outil qui te propose des choses en fonction de ce que tu as déjà regardé. Bref, tout pour te pousser à l'achat et à succomber à l'appel des dernières tendances.


Everlane c'est tout le contraire. Epuré, on a vraiment l'impression que leur but est que tu fasses des achats raisonnés et que tu garderas longtemps.

Du coup ???


Je te laisse faire ton choix en fonction de tes valeurs.

Si tu arrives à consommer de façon raisonnée, vois en fonction de tes affinités.


Pour ma part, Everlane gagne ce match. Elle n'est pas végane mais la qualité des pièces est au rendez-vous. La marque prend des engagements, semble plus transparente, et surtout, pousse vers une façon de consommer plus raisonnable, responsable et durable. Ce qui est un des problèmes phares de l'industrie actuelle.

🇫🇷 Tu n’as pas le droit de manger ça n

Je m'appelle Emma, j'ai 24 ans.
Minimaliste, végane et féministe décoloniale.


Je parle de mode, un secteur qui rassemble de nombreux systèmes d'oppressions.

J'ai décidé de déconstruire ces structures et de créer la mienne.
J'ai décidé de quitter le salariat et vivre de ce qui me fait vibrer.

J'ai décidé d'oeuvrer pour une société plus éthique et d'y créer ma place.

Abonne-toi à la newsletter !

ARTICLES POPULAIRES