Le green washing : les pièges de l'industrie cosmétique

Mis à jour : avr. 20



Depuis 15 ans, le nombre de Français allergiques à certains cosmétiques a doublé. 

Etrange lorsque la science et la chimie sont censées progresser avec le temps. Etrange d'autant plus lorsque toutes les marques, aujourd'hui, semblent utiliser de plus en plus d'ingrédients naturels. Du moins, c'est sur quoi elles semblent s'engager. 

Pourtant, lorsque l'on regarde de plus près les listes d'ingrédients (* dites listes INCI) sur les emballages, on trouve très peu de naturel. 

Entre le phénoxyéthanol, le sodium laureth sulfate ou encore le petrolatum, on a du mal à retrouver les essences de plantes. 

C'est ce que l'on appelle communément le "green washing".


On a des publicités toutes mignonnes avec des fleurs, une femme qui se promène dans la forêt en riant, des packagings avec des fruits en photo et la mention "aux extraits d'abricot bio".

Mais que nenni.

Cet extrait représentera 1% ou moins de la composition totale du produit. 


Certaines marques sont spécialistes du domaine et sont connues comme le loup blanc. Bonjour Yves Rocher. 


D'autres cachent bien leur jeu.


On retrouvera dans cette catégorie The Body Shop ou encore les marques dites "premium" de para-pharmacie. 

Ces marques de laboratoires pharmaceutiques, en plus d'être testées sur les animaux, contiennent les pires cochonneries possibles en termes d'ingrédients. A mon sens, ce sont donc les pires : elles surfent sur leur statut de marque pharmaceutique et leur soit-disant "extrait naturel de plantes" sans scrupules. 


Un produit cosmétique aux ingrédients nocifs a des impacts néfastes sur votre peau mais aussi sur l'environnement.

En effet, la plupart de ces composants nocifs sont très polluants à produire.

De plus, ils sont rejetés dans les océans via le réseau des eaux usées.

Qui en pâtit alors?
La faune et la flore marine, déjà assez mal en point grâce au plastique et à la sur-pêche. 

Certains ingrédients sont à éviter à tout prix lorsque nous choisissons un produit. 


L'alcool tout d'abord 

Lorsqu'il est en début de liste il est très asséchant pour la peau. 

INCI : Alcohol, Alcohol denat, Benzyl Alcohol (Cosgard).

Tout ce qui finit par -phénol (Les alkylphénols) 

Ce sont des perturbateurs endocriniens potentiellement cancérigènes. Certains sont utilisés pour fabriquer des spermicides. Bonne ambiance. 


Les huiles minérales

Elles sont issues de la pétrochimie. C'est donc un dérivé de pétrole qui atterrit sur nos peaux.

Pas étonnant que ça démange.

En plus, vous vous en doutez, le pétrole, niveau écologie, c'est pas optimal. 

INCI : Paraffinum liquidum, Mineral Oil, petrolatum

BHA et BHT 


Les huiles silliconnées 

Il y en a partout dans les produits capillaires. On en trouve aussi dans pas mal de bases, fond de teint et correcteurs en maquillage. 

INCI : Dimethicone, Amodimethicone, Cyclohexasiloxane, et terminaisons en -one et -ane

Les parabènes, les phtalates, les PEG et les sels d'aluminium 

Ils finissent en -paraben, -phtalate, -aluminum ou commencent par PEG-

Ce sont des perturbateurs endocriniens, cancérigènes avérés ou soupçonnés et même agents néfastes du système nerveux pour les sels d'aluminium. 

Les sulfates 

Ils sont irritants, asséchants, causent des cancers et sont des perturbateurs endocriniens. C'est clairement des détergents. Comme si on se lavait avec des produits vaisselle ou pour laver le sol. 

INCI : Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate.

Le bilan écologique de ces composants est en plus catastrophique car ils ne sont que peu ou pas biodégradables.

Après avoir pénétré notre peau dans la douche, ils pénètrerons nos corps via la consommation d'eau, d'aliments marins ou encore de vacances à la mer. 


Une petite liste non-exhaustive de marques surfant sur la vague du naturel et nous manipulant, nous les consommateurs, sans aucune honte:

Yves Rocher, Hello Body, The Body Shop, L'Occitane, Lush, Bioderma, Klorane, Garnier, L'Oréal, Kerastase, Timotei, Mixa...

La liste est longue et je vous conseille donc d'analyser quelques compositions sur des sites spécialisés.

CompoScan est une application qui analyse les compositions de cosmétiques. Elle est disponible sur Android et iOS.

Sinon, en cherchant "analyse ingrédients cosmétiques", de nombreux sites proposent de copier coller une liste d'ingrédients (*INCI) pour l'analyser en quelques secondes. 

Vous saurez alors si votre produit est clean ou pas. J'utilise Zeniscope et LaVéritéSurLesCosmétiques entre autres.

Un indice: lorsque la liste fait plus de 3-4 lignes sur le packaging, il est fort probable que ce soit assez moche. 


Quelques marques sont recommandables et fiables dans le domaine du naturel : NaturEmoi par exemple, Clémence et Vivien pour les déodorants et savons solides, Lamazuna pour tous les cosmétiques solides et naturels, LouisEmoi pour les savons solides et bien d'autres encore.


Pour plus de simplicité, je te conseille le site d'Angélique: Cosmétiques Vegans. Elle prend soin de ne répertorier sur sa boutique en ligne que des marques de cosmétiques vegans, naturels et écologiques.

Son passé de pharmacienne lui permet d'analyser les compos en détail. C'est vraiment rassurant et je lui fais confiance pour tout ça !


Pour moi, le plus simple reste encore le 100% naturel : moins cher, moins dangereux, moins compliqué et aussi, d'après mon expérience, le plus efficace sur le long terme.

Les huiles végétales pressées à froid qui sont extrêmement versatiles : utilisées pour la peau, le corps et le visage par exemple.

Nous avons l'huile de coco bio comme démaquillant et crème hydratante pour le corps (à tester pour voir l'huile qui conviendra le mieux à votre peau), du savon solide (3 ingrédients de base, voire 4 si il y a une huile essentielle en plus pour l'odeur, si il y en a plus, c'est mauvais signe), un shampoing solide ou liquide mais avec encore peu d'ingrédients, etc. 

On le comprend vite: privilégions les listes courtes et simples. C'est comme au restaurant: quand le menu est à rallonge, il s'agit souvent de surgelé !


Au fur et à mesure, les mauvais ingrédients seront reconnus en un rapide coup d'oeil : une simple habitude à prendre pour notre santé et celle de la planète ! 



Minimaliste. Végane et féministe décoloniale. Je m'intéresse énormément à la mode, une mode dans laquelle je retrouverais mes valeurs inclusive et serais fière de porter.

J'ai envie d'apprendre, d'oeuvrer pour une société plus éthique et d'y trouver ma place.
Dans la vie je suis aussi une grande angoissée et j'adore me poser plein de questions. 
Tu peux retrouver mes réflexions dans mes articles du blog ou tous les jours sur instagram dans mes stories. 

A très vite !

ARTICLES POPULAIRES

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Pinterest Icône
  • Noir Icône Instagram

©2018 - créé par Emma Assitan avec Wix