top of page

Bonjour Nuage, le renouveau est au Printemps

N°15. Exams, capitale, cinéma

 

☁️ Bonjour Nuage,

Quand tu recevras cette lettre je serais à Paris. Certainement en route vers mon université pour passer mes examens du premier semestre.

Oui, car je fais des études de littérature à distance.

Tu le savais ? À 26 ans, j’ai l’impression d’avoir eu plusieurs vies : j’ai eu une scolarité quelque peu hachée car plein d’écoles primaires et de collèges différents (entre différents pays et continents), une classe préparatoire, une école de commerce, le salariat, l’entrepreneuriat, une reprise d’études littéraires à distance, un parcours psy particulier, etc.

Bref, cette semaine je suis en période d’exams à la capitale.

J’aime bien cette expression : “monter à la capitale”. Elle me fait rire. Une sorte de tendresse amusée qui tapisse mon cerveau quand je l’entends.

J’espère que mes exams se passeront bien car les révisions laissaient à désirer. Mais bon, comme d’habitude j’ai envie de dire. On verra bien. Ça me fait plaisir de voir mes copines en tout cas, et de passer à l’un de mes deux salons de tatouage fétiches de la région.

Sous la dernière lettre, tu écrivais dans l’un de tes commentaires que la période de début d’année n’était pas synonyme de renouveau pour toi. Loin de là. Et je le comprends parfaitement.

Au-delà de cela : ça fait complètement sens.

Tu te souviens ce que je te disais sur le rythme de la nature et l’hiver dans une lettre précédente ? Notre nouvel an est placé en plein milieu de l’hiver, soit en plein milieu de la période d’hibernation. Et du coup, prendre des résolutions drastiques et vouloir les mettre en oeuvre dès le 1er Janvier c’est, à mon sens, aller à l’encontre de notre nature. De la nature. C’est se forcer.

Donc ne te sens pas inférieur-e, ne culpabilise pas, ne te fustige pas ou tout autre sentiment négatif lorsque tu vois tout le monde s’agiter.

Le renouveau est au Printemps. Et je trouve que l’accepter et s’en rendre compte facilite la période de la “nouvelle année” de Janvier. J’aime bien prendre cette période comme une période de réflexion posée et de préparation du renouveau du printemps. Une sorte de moment privilégié où tout est calme : parfait pour se reconnecter à soi. Refaire des liens, en visualiser de nouveaux et éventuellement commencer à les tisser pour les tester. J’aime bien le mois de Janvier car c’est une opportunité pour creuser ses relations : à soi, à sa psyché, à celleux qui nous sont chèr-es, etc. À réfléchir, s’entourer de bienveillance, tester des choses, pour qu’une fois le Printemps venu, on soit empli de motivation et d’envie de sortir profiter du renouveau.

Vu comme ça, c’est beaucoup moins de pression.

Enfin bon, je te dis ça comme je le pense et le réfléchis en ce moment. Tu en fais ce que tu veux bien sûr - comme d’habitude hein - car tout le monde a des circonstances différentes.


La semaine dernière on était au cinéma aussi !

Pour voir Tirailleurs, et Avatar 2. Deux films qui font polémique apparemment. Tirailleurs car la fachosphère appelle au boycott du film suite aux déclarations d’Omar Sy (que je trouve parfaitement justes d’ailleurs, cela n’a rien de nouveau et contrarie toujours les mêmes donc osef), et Avatar 2 à propos duquel certaines populations natives parlent de “blue-face” et d’appropriation culturelle, mais aussi et surtout car le réalisateur J. Cameron a tenu des propos insultants et rabaissant à l’égard des ancêtres natifs d’Amérique.

Sujet à creuser.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page